highway to jahannam
genève, 2016

vidéo, 2'29, musique : Fernando de Miguel

[...] Des hipsters démolissent des oeuvres d’art dans un musée contemporain suivant la partition punk-rock d’un chant guerrier de l’Etat Islamique. La juxtaposition suggérée des images connues de djihadistes détruisant les oeuvres du Musée de Mossoul participe de cette même interrogation qui court dans toute l’oeuvre de Président Vertut : qui participe de quoi ? qui regarde quoi ?

Hélène Mariéthoz, in Nouvelles Vagues, catalogue de l'exposition